Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(France Quéré, Une lecture de l’Evangile de Jean, DDB, 1987, p 34)

 

Tout à offrir, voilà le miracle !

C'est l'unique fois, dans tous les évangiles, où Jésus utilise la tactique de ses ennemis: poser des questions qui sont des pièges. Philippe joue le rôle du sot et tombe dedans. Sa doctrine semble sortir du front étroit d'un diplômé d'économie: se rendre à la boulangerie (en plein désert !), acheter, compter, et finir sur une division sans reste, au quotient insuffisant!

Mais la réponse d'André est merveilleuse. Il ne s'embarrasse pas dans les calculs, il ne s'inquiète pas, comme l'autre, de la quantité. Il cherche, en regardant la foule, une idée plus subtile. La voici: un enfant, serrant dans ses mains sardines et pains d'orge, où se devine la tendre précaution d'une mère.

L'amour n'est jamais petit. Il donne à tous, s'il donne à un. Il n'est pas rare non plus, et c'est un péché que de douter de sa présence au sein d'une foule. Le miracle est accompli. Asseyez-vous. Il ne fallait pas recourir à d'autres, puisqu'il y avait parmi vous un cœur pur. Il ne fallait pas diviser vos pains, mais les multiplier. Il n'y avait rien à payer, mais tout à offrir. Car si vous leur donnez, ils donneront. Voilà le miracle.


Pendant les "vacances" les pages habituelles ne seront pas mises en ligne.
Simplement un clin d'oeil chaque semaine...une méditation sur l'Eavngile du Dimanche...des nouvelles...
Pour l'instant, le cap va être mis demain matin vers l'océan Atlantique.
Bonne suite d'été.
Michèle

Partager cet article

Repost 0