Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

(Bruno Frappat, Humeur des jours, La Croix, 6/04/2013)

Mais, au fait, à force de répéter le « tous pourris » qui détourne de la démocratie, allons-nous finir par nous l’appliquer à nous-mêmes ? À élargir à la France entière le procès en pourriture ? Ce serait une injustice effroyable. Il y a, dans cette France mal dans sa peau, des millions et des millions de gens qui font honnêtement leur travail. Qui ne ronchonnent pas systématiquement dès qu’il y a un effort à faire. Qui paient leurs impôts sans rechigner, qui militent sincèrement, qui s’arrêtent au feu rouge, paient leur place dans l’autobus, n’ont de compte ni en Suisse ni à Singapour. Ils s’efforcent d’être courtois et attentifs. Ils ne bousculent personne. Ils ne cherchent pas le pouvoir, ni la gloire médiatique.

Ils bossent sans bruit pour faire en sorte que la France tienne son cap. Ils ne ménagent pas leur peine pour inventer, dépenser des trésors d’énergie et d’imagination pour les tâches qui leur sont confiées. C’est la face cachée de la France, celle qui n’intéresse pas les gros médias. Pas de « révélations » fracassantes à son sujet. Songez donc à la naïveté qui consisterait à faire un jour les gros titres des journaux : « Hier, des millions de Français ont travaillé dur et obtenu des résultats. » Cela n’intéresserait personne. Tandis que les avanies des importants, voilà un sujet !

 

Partager cet article

Repost 0