Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Bretagne-2004-036.JPG(France Quéré, Une lecture de l’Evangile de Jean, DDB, 1987, p 116)

 

Il est donc mort. Deux disciples craintifs sortent de leur prudence et inhument Jésus avec les tendres gestes que leur dicte le chagrin. Tout est fini, et ces rites respectueux, ce tombeau tout neuf sont l'unique façon dont ces hommes disposent pour marquer leur attachement à leur Maître.

La plupart d'entre ses fidèles le sont à la manière de Nicodème et de Joseph d'Arimathie. Ils font comme s'il était mort et ils ont la piété triste.

Un autre cependant a vu de l'arbre jaillir la sève. Celui-là n'a pas songé aux rites de sépulture. Il est parti témoigner du Vivant.

 

 

Partager cet article

Repost 0