Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

 

Fondées en 1896 par Isabelle de Clermont Tonnerre et le Père Picard (Assomptionniste)comNum--riser0002.jpgme un pôle de prière au sein de l’Assomption, elles sont 151 dans le monde, réparties en 23 communautés et 10 pays. 
De spiritualité Augustinienne, les Orantes  tendent à suivre, en communauté, le mot d’ordre de St Augustin : "Avoir une seule âme et un seul coeur tournés vers Dieu".


La vie donnée que Mère Isabelle a voulu pour nous dans la prière, la vie fraternelle et l’attention aux besoins du temps et des personnes se vit et se formule différemment  à chaque époque.


Cette grâce accueillie peut être reformulée ainsi pour aujourd’hui

 

Etre là, en disponibilité,

devant Dieu, avec des sœurs, proche du prochain :

Vie donnée, « livrée» dans cette triple présence.

Prière, vie fraternelle, attention aux besoins du temps et des personnes sont trois pôles qui se nourrissent mutuellement ne vivant en nous que reliés dans une tension

dynamique.

 

Etre là ?

Manière d’être présente, ici et maintenant, réellement mais discrètement, abandonnée et libre de moi-même.

 

En disponibilité ?

En capacité d’ouverture, d’accueil, d’écoute et de don de soi qui rend actif et donne sens à l’instant.

 

Tension dynamique ?

Vivre les apparentes concurrences entre travail, service, prière et souhaits personnels comme porteur de vie. Cela engendre une vie en évolution permanente qui reste en référence au Christ mais peut ne pas être confortable.

 


Cette grâce envoie en mission et s'incarne ainsi dans l'histoire

   

En tout, porter un regard contemplatif:s’approcher, découvrir d’autres visages en internationalité dans nos précarités.

 

En tout ?

Esprit d’adoration dans toutes les réalités de la vie.

 

Regard contemplatif ?

Regard capable de déceler la trace du Dieu de Jésus-Christ en toute chose. Regard qui dépasse les apparences, restant positif et bienveillant, porteur de vie jusque dans l’épreuve.

 

Précarité ?

Situation fragile qui nous pousse à ne pas mettre notre sécurité en nous même. 

L’ obéissance au réel lui donne sens et peut ouvrir de nouveaux chemins de l’Esprit dans nos vies.

 

   ( A partir des Actes du chapitre général de 2005)

Pour  renseignement : lesorantes@wanadoo.fr

Partager cette page

Repost 0